Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 19:23

 

Parmi tous les stages effectués, certains sont mémorables. Ce fut le cas de la cardiologie.
 
Dans ce service, comme dans tous, ma pseudo-réputation m'avait précédé.
Je me suis donc retrouvée à devoir m'occuper seule (je rappelle qu'une élève doit être encadrée...) d'un mamie dans un état lamentable. Entre les soins d'hygiène et le pansement terrible aux fesses qu'elle avait, il me fallait une heure afin de m'occuper d'elle.
Une heure pendant laquelle, je disparaissais aux yeux de tout le monde, et heure pendant laquelle se faisait la pause café donc sans moi.

Un jour j'apprends que l'on va pratiquer une cardioversion : Il s'agit d'arrêter le coeur de quelqu'un qui bat n'importe comment (fibrillation auriculaire) avec un choc électrique (oui, oui, comme dans les films) afin que ce coeur redémarre seul dans un bon rythme. C'était un acte rare et risqué à cette époque.
Je demande donc à "voir".
L'infirmière : "Non, il y aura déjà assez de monde comme cela dans cette salle, on n'a pas besoin que tu nous gènes". 
Je sors dépitée de l'infirmerie, en même temps que le troupeau des blouses blanches.

Le médecin chef
sort des soins intensifs à ce moment là, et l'infirmière, pour se faire valoir, me balance je ne sais plus quelle vacherie.
Le médecin chef me regarde, me regarde, me regarde encore, s'approche, me regarde à nouveau et dit :"Tu ne serais pas la petite Kinia ?"
Moi : "Oui"
Lui : "Tu ne dois pas te souvenir de moi. J'étais ton cardiologue pour ton opération."
Moi : "Docteur XXL"
Lui : " Dis donc je vois que tu tiens ta promesse envers ta grand'mère. En quelle année es-tu ?"
Moi : "Deuxième"
Lui : "Donc tu n'as pas encore vu de cardioversion ?"
Moi : "Non mais on m'a dit de ne pas venir parce qu'il n'y a pas assez de place dans la salle." 
Lui  en s'adressant à l'infirmière médusée : "Kinia assistera à la cardioversion et juste à côté de moi. Je veux qu'elle voit tout correctement."
Elle : "Oui Docteur"
Lui : "Depuis combien de temps tu n'as pas vu de cardiologue ?"
Moi : "Depuis 5 ans."
Lui : "C'est vrai, tu étais en pension à l'armée, c'est ça ?"
Moi : "Et bien vous savez tout."
Lui : "Je te suis toujours, par le biais de ton grand-père. Tu manges à midi et demi ?"
Moi : "Oui, si j'ai fini."
Lui : "Tu auras fini. N'est-ce pas madame ? Bon je t'attends dans mon bureau je te ferais un bilan complet avec une échographie" (rare encore à cette époque).
Et il s'en retourne.
Elle toujours médusée me prenant par les épaules : "Il te connait ?"
Moi : " Oui c'est mon cardiologue, il était dans le bloc le jour de mon opération pour Communication-Inter-Auriculaire (dite "maladie bleue") en 1974. J'ai été la première enfant à bénéficier de la circulation extra-corporelle sur Bordeaux.
(comprenez une machine qui pompe le sang à votre place tandis que l'on trifougne le coeur à l'arrêt).
 
Puis j'ai eu le droit au café, à la pause cigarette (je sais que ce n'est pas bien surtout pour une opérée du coeur en service de cardiologie...mais c'était comme cela en 1987) et à la meilleure place pour voir la cardioversion. 
Un petit inconvénient tout de même : il m'a demandé un petit rapport écrit sur cette cardioversion que je lui ai faite dès le lendemain.
NA !!!!! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinia
commenter cet article

commentaires

MUGUET JOCELYNE 22/01/2010 18:03


pas souvent!!!
beezoo niania


Kinia 23/01/2010 23:08


Jm : bisous. Kinia


MUGUET JOCELYNE 20/01/2010 12:13


AH! LA GRANDEUR DE L'ËTRE HUMAIN,,,


Kinia 21/01/2010 17:16



Jm : n'est-il pas ?
Bises Kinia 



corinne 18/01/2010 23:35


ouf tu t'en ai bien sorti
elle tombe à pique la pause cigarette hein ???

bisous

&&&&&&&&&&&&&&


Kinia 19/01/2010 11:13


corinne : Et ce ne fut pas la seule fois.
Bises Kinia 


MUGUET JOCELYNE 18/01/2010 16:32


Tout à fait juste mon gentil tit monstre!


Kinia 19/01/2010 11:10


Jm : et pur votre malheur je suis toujours là (lol)
Bises Kinia 


MUGUET JOCELYNE 17/01/2010 17:38


j'aime avec quel humour tu racontes ton tragique vécu;c'est bien de savoir tourner les choses en dérision surtout quand tout au fond de soi on rage!!!
Beezoo tendre tit monstre


Kinia 17/01/2010 18:15


Jm : Seul le recul et la descente aux enfers le permet.
C'est cela ou on se flingue
Bises Kinia