Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2012 2 08 /05 /mai /2012 17:32

Je tiens tout d'abord à vous présenter mes regrets de mon absence ces derniers temps sur mes pages mais surtout sur les vôtres. Pour tout dire entre les cartons de mon déménagement pour ce 25 mai, les épreuves du bac à préparer et maintenant les corrections des divers examens... je n'ai plus trop de temps à vous consacrer.

Ce matin : commémorations + inauguration d'une place à Montréal d'Aude puis une sieste. Ce soir : c'est pour vous.

Donc :

.

A force de lui dire : " mais comme elle est belle, comme elle est gentille, comme elle est vive". Mais aussi : "Kinia arrête de nous empécher de le lui dire ! Il faut valoriser les enfants !!!"

A force de la mettre au centre du monde, et tout particulièrement par ma belle famille (et donc mon mari). Puisqu'il paraît qu'elle a prit tous les bons atous de ce côté génétique... moi, je n'ai su que lui transmettre la luxation congénitale de la hanche qui l'empêchera de faire une superbe ballerine, voire un petit rat de l'opéra... à force... à force...

.

Et bien, elle a bien su le retenir et s'en servir afin de charmer tout le monde, d'obtenir tout ce qu'elle voulait mais surtout de me décridibiliser auprès de tout le monde. Elle ? Ma fille. Mon petit amour de Cécile de 2 ans.

.

Démonstration par l'exemple : Un soir, nous sommes invités chez des amis pour le repas. Nous quittons les dits amis vers 23 heures, car, le lendemain, je travaillais dès 6 heures du matin.

De retour à la maison, Cécile, dans une colère noire, pique une crise, hurle et donne un coup de pied dans une étagère. Allez hop, tout le monde au dodo, et pleure si tu le veux.

.

Le lendemain, j'amène Cécile chez la nounou, sortie du lit, en pyjama, prise dans les bras, comme d'habitude. Dans la matinée, la nounou me fait appeller au téléphone.  Cécile ne pouvait plus poser le pied par terre et un bleu était apparu sur le gros orteil du pied droit.

.

Sur mes instructions, la nounou l'amène aux urgences. Verdict : fracture simple et non déplacée du perronnée (le petit os à côté du tibia) et donc plâtre allant du dessus du pied au genou (il faut bloquer les articulations au-dessus et en dessous de la fracture).

.

Une galère de plus pour les déplacements. Elle ne rentrait plus dans sa poussette avec cette jambe tendue et ne pouvait pas poser le pied par terre, du moins pas pour la marche longue.

Alors je pris le caddie à roulettes. Oui celui utilisé pour faire le marché, en tissus écossais.

Cécile adorait se promener ainsi. Son jeu ? Se cacher entièrement dedans et faire "coucou" aux personnes croisées.

Stupeur et horreur dans le regard de ses dames bien intentionnées qui pensaient à de la maltraitance jusqu'à ce qu'elles voient le plâtre.

.

Deux mois plus tard, l'ablation du plâtre se fit avec la nounou. Les consultations ayant refusé de me donner un rendez-vous autre, sur un de mes jours de repos.

En rentrant du travail vers 21 heures, ma fille était dans son bain depuis le retour des urgences, c'est à dire depuis 17 heures.

L'eau lui avait tellement manqué... Cécile pleurait tellement à chaque tentative de son extraction du bain, que la nounou vidait l'eau et la remplaçait par de l'eau chaude au fur et à mesure des besoins.

J'ai eu toutes les peines du monde à la récupérer... SANS PASSER POUR UNE MAUVAISE MERE. Non pas de la part de la nounou mais de celle de mon mari et de toute sa famille à qui tout avait, bien entendu était raconté...

.

Et après on se demande pourquoi nous avons la jeunesse actuelle..... !!!!!

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kinia
commenter cet article

commentaires

le Pierrot 18/05/2012 16:32


voici venu le temps des monstres gentils, la la la la la li...

Kinia 18/05/2012 16:50



Le Pierrot : je te signale que je suis sur Montpellier ce mardi... méfies-toi que je ne te plante pas quelques griffes....


Bisous avec crocs. kinia



♪ ♬♪.-**-._ⓇⓄⓈⒾⒶ_.-**-.♪ ♬♪ 14/05/2012 19:32


****


Je te souhaite une très belle soirée-----------


Je te fais de gros bisous-------



Kinia 15/05/2012 11:58



Rosia : je te souhaite une bonne journée. Ton image me fait penser à ces vierges indicatrices du temps extérieur... les petits points se coloraient en rose pour le mauvais temps et en bleu pour
le beau.


Bisous. Kinia



jean-philippe 14/05/2012 19:19


Bonsoir Kinia ! Oh !! ta petite Cécile a due avoir bien mal à son pied avec ce coup reçu ...je comprends ton absence (qui est mile fois justifiées : la vie avant le net of course ) . J'aime
beaucoup ton écriture vive et les couleurs apportées au récit !! Je te souhaite une douce soirée Kinia !

Kinia 15/05/2012 11:55



Jean-philippe : merci de ce compliment... je commence à aimer en recevoir ;-)


Je risque d'être un peu absence encore car les déménageurs viennent vendredi 25 mai... et l'ordi sera lui aussi dans un carton... of course.


Bises kinia



Dr Sangsue 10/05/2012 08:56


Chaque génération a son propre "gourou" pour l’éducation des enfants : Il y eut, pour nous Laurence Pernoud, Françoise Dolto puis Aldo Naouri.

Françoise Dolto préconisait l’enfant roi, en gros, l’égoïsme.

Aldo Naouri est beaucoup plus pragmatique : respect des parents et respect des autres, enseigner la frustration sans tomber dans l’excès ce qui  peut engendrer la timidité. Schématiquement,
il ne faut pas tomber d’un excès dans l’autre.

Ma première fille est un pur un pur produit "doltoïesquien", je suis en froid avec elle. Elle veut commander tout le monde, ses amis passent avant tout le monde. Elle a eue un cursus de vie sans
frustration et sans incidents de vie, en plus elle est prof, ce qui n’arrange pas les choses.

La deuxième est gentille, heureusement. Il faut  dire qu’elle est partie à Paris, à 18 ans pour son cursus de danse. Elle en a bavé, ce qui forme le caractère, et apprend à relativiser.

« Les Femmes et les enfants d’abord » : dans les naufrages, la mère passe avant l’enfant. Sans sa mère, l’enfant ne peut pas vivre sans traumatisme.

C’es très difficile d’élever ses enfants, mais, aprais tout, les parents d’abord, les enfants après, me semble assez cohérent.

On n’a qu’une vie.

Je pense, aussi, qu’il ne faut pas culpabiliser…

Kinia 10/05/2012 09:10



Docteur Sangsue : le souci est que dans mon récit, Cécile n'a que 2 ans. Maintenant elle en a 20 et je suis d'avoir fini de raconter tout ce qu'elle m'a fait endurer. Mais c'était mon rôle de
mère. Mais rien ne m'a été épargné surtout par les "autres". La conclusion à ce jour, je n'existe plus pour ma fille. Son père a su la mettre dans son giron. Mais il y aura plus de détails
prochainement.


tout ce que je peux dire est : je n'ai pas élevé ma fille comme cela. Ce qu'elle est devenue et le comportement abjecte qu'elle a ne viennent pas de moi, mais de ces pairs.


Je ne culpabilise plus mais cela fait mal.... très mal. Je reste persuadée qu'elle fera la fête le jour de ma mort.


Bisous kinia



+nettoue 09/05/2012 15:31


Une vraie personnalité ta petite princesse, elle sais ce qu'elle ne veut pas !


Bisous Kinia

Kinia 09/05/2012 21:01



Nettoue : mais surtout elle croit savoir ce qui est bien... tout un poème....


Bisous kinia