Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 18:32
Puis j'ai eu une enfance heureuse. Bien sûr, de mes mirettes de petite fille j'ai ressenti la crise de 1971 et celle de 1973. En effet, à cause de la hausse du pétrole, ma famille avait essuyé une perte du pouvoir d'achat, et de ce fait il n'y avait plus de glace individuelle de disponibles en été comme tous les autres étés. Vous savez ces glaces qui nous laissaient du rouge, du vert de l'orange ou du bleu sur la langue et partout autour de la bouche.
Ce qui ne me rasssure pas c'est que depuis le phénomène de la perte du pouvoir d'achat n'a fait qu'empirer. On verra le bout du tunnel que l'on me disait....Tu parles !
Pendant ce temps là le 27 décembre 1967 naissait celui qui deviendra mon mari pour le meilleur mais surtout pour le pire. 
En qualité de gamine élevée à la campagne, avec  un coeur en parfait état de marche, je grimpais aux arbres et faisais la chasse aux vers de terre pour les donner aux poules.
Pour mes 12 ans, mon père, militaire de carrière, se voit muté à Ambérieux en Bugey. Toute la famille est partie pour un climat froid et humide. Mais surtout nous avons alors tous goûté aux plaisirs de la vie en HLM, de la proximité de la voie SNCF très fréquentée et de la cueillette des prunelles.
Il n'y avait rien à faire dans ce secteur. Il n'y avait pour s'évader que la bibliothèque municipale avec une côte impressionnante à gravir à vélo pour y accéder.
Une grand'mère venait tous les mercredi après-midi pour nous intéresser à la lecture et nous raconter des histoires.
Un jour elle nous demande d'en inventer une sur le thème de la rivière de la localité : l'Albarine et de ses crues.
Tous les gosses que nous étions nous y somme appliqués et, un jour, France 3 Rhône-Alpes vient nous interwieuver sur ce conte inventé et nous aide à le mettre en scène pour le filmer.
"La cité des Rois Ambarre" était le titre de notre conte situé quelque part à la source de l'Albarine et à une époque vaguement féodale. J'ai été interwieuvée personnellement, toute seule dans le bureau du directeur de la bibliothèque sur notre conte, sa création, les équipes de travail, la recherche des costumes. Pourquoi moi ? ais-je demandé à la dame de la télé. "Parceque tu as de l'imagination et c'est toi qui t'exprimes le mieux".
La question suivante était de savoir pour quelle date était prévue la diffusion du sujet. La réponse ??? Le lendemain de mon hospitalisation à l'hôpital de Bourg en Bresse, où, à l'époque il n'y avait pas de télé dans le service des enfants. Voilà comment une pleurésie-péricardite m'a empéché de me voir!!!
Dans mon coeur d'enfant, le sentiment d'injustice  a été très fort. Heureusement, un peu plus d'un an plus tard, la bibliothèque a pu obtenir une copie du sujet et j'ai pu assister à la projection programmée. Mais plus d'un an s'était écoulé et je ne me suis pas reconnue.
Repost 0
Published by Kinia
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 15:08
Le 27 juin 1966, je suis à Mont de Marsan (40). Les Landes ont accueilli une petite fille qui allait connaître une vie un peu agitée mais rien ne pouvait présager du pire.
Mon sujet au bac de philo était : peut-on s'attendre à tout ? Quand je vois ce qui m'est arrivé depuis, je m'apperçois qu'il était impossible de répondre à cette question à 19 ans et je ne suis toujours pas capable d'y répondre.

J'ai rapidement été une gamine malade mais paradoxalement tellement pleine de vie que mes instituteurs me prenaient en exemple régulièrement pour l'imagination et la réactivité. J'avais ce que l'on appelait, à tors, la maladie bleue. Il s'agit en fait de la non fermeture d'un trou normal pour la période foetale entre les 2 oreillettes cardiaques : le trou de Botal (nom du médecin qui l'a identifié). Ce trou doit se fermer naturelement entre la naissance et les 3 ans de vie de l'enfant. Et bien pour moi NON.
Mon dossier médical coincé dans une grève de la poste, un aspirant à cherché et trouvé ce qui me rendait malade. (je pense que grâce à cela que j'ai une fibre militante gréviste)
Bref, on attend que j'ai 7 ans pour résister à l'intervention et je bénéficie, pour la première fois sur Bordeaux pour un enfant de la circulation extra-corporelle. Opération réussie ! Je courrais partout et je mangeais enfin.

Je m'excuse par anticipation auprès de tous les lecteurs non initiés aux termes techniques médicaux mais je promets d'être la plus explicative et la moins barbante possible.
 
Repost 0
Published by KINIA suis-je un monstre ?
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 14:55
Je crée ce blog afin que toutes les personnes connectées puissent connaitre la vérité sur les horreurs dites sur moi.
Vous allez savoir comment de monstre, en découvrant internet et le monde du blog, je suis redevenue une femme normale voire très intérressante.
Mais le travail ne se fera pas en un jour. En effet, raconter mon histoire est nécessaire à la compréhention de la situation.
Pour aider le lecteur, je noterais en italique les horreurs qui ont été jetées sur la toile.

Le but ultime est de répondre à la question : suis-je un monstre ? 

Ce blog est tout particulièrement dédié à Lolo, Ema, Sosso et à ce gentil groupe d'internautes.

 
Repost 0
Published by KINIA suis-je un monstre ?
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 14:48

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog

Repost 0
Published by KINIA suis-je un monstre ?
commenter cet article