Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Qui parle de la médecine à deux vitesse ????

Qui parle d'économies de la Sécu ????

.

Hier j'étais en pleurs, de peur de devoir disparaître pour cause d'impossibilité de me soigner.

J'ai déjà vu la mort de près à plusieurs reprises pour cause de maladie et je n'ai pas envie de la voir pour de bon.

.

Rappel 1 : les génériques nous ont été proposés afin d'aider la gestion de la Sécu.

Il s'agissait d'un choix de chacun.

Puis c'est devenu une obigation de prescription et de délivrance pharmacienne.

Et enfin maintenant : oser utiliser les princeps (le non générique) équivaut à un non remboursement.

.

Rappel 2 : les molécules dites "non efficaces" sont déremboursées.

.

Exemple 1 : J'ai été opérée à coeur ouvert étant petite. Cela vous le savez. Dans mon cas, la moindre infection doit être soignée par antibiotique efficace. Le Clamoxyl *, antibiotique de première génération est celui qu'il faut me prescrire car son générique me rend malade par son inactivité. Cela m'a valu trois consultations pour un même cas et autant de traitement. Je ne parle pas  de la fois où cela m'a mené aux urgences... Mais le pire est que maintenant, les pharmacies ne sont plus en capacoté de délivrer le princeps mais seulement le générique. Solution pour moi : me faire prescrire des perfusions que je me poserais moi-même mais le matériel annexe au flacon de poudre n'est pas remboursé.

.

Exemple 2 : Le Lévothyrox (traitement de la thyroïde) a été remis en place au lieu de son générique car ce dernier ne fonctionnait pas correctement : Résultat pour moi, prise de poids, fatigue et nombreuses consultations.

.

Exemple 3 : Mon petit cacheton pour mes soucis de varices coutait moins de 6 euros par mois et était très efficace sur moi. Il a été déremboursé. Mes jambes se sont farcies de varices et ont tellement gonflé que le bilan a été le suivant : nombreuses consultations +, à ce jour, une vingtaine de collants de contention (67 euros la paire dont 23 euros non pris en charge) et une 30ène de séances de drainage lymphatique à 28 euros la séance. Economies ???

.

Et enfin le dernier exemple, celui d'hier. Je suis sous Aérius depuis longtemps. Sans cet anti allergique, je gongle au point de me retrouver aux urgences limite trachéotomie. Le mois dernier, je reçois le générique. Cela n'a pas manqué : il m'a rendu malade car innefficace et en plus constipant. Génial surtout maintenant que tous les insectes piqueurs sont en activité.

J'ai donc demandé le princeps. Refus de la pharmacie qui me montre un document émanant des hautes instance leur interdisant de délivrer autre chose que les génériques.

.

Mon choix : soit je prends un comprimé inefficace et qui me rend malade autrement, soit je ne prends plus rien au risque de finir aux urgences. Mais il me reste une solution : m'acheter moi-même mes comprimés sans aucun espoir de prise en charge.

.

Je travaille, je cotise, je paie une mutuelle au prix fort. Je n'ai pas demandé à être malade, bien au contraire....

Que dois-je faire puisque je suis comme beaucoup, assez désargentée ?

.

A oui je sais : SIGNER UNE CONVENTION OBSEQUE.

Partager cette page

Repost 0
Published by