Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Merci Wiki :                                                                                                 Marie CURIE - première partie

.

Maria Salomea Sklodowska est née à Varsovie, dans l'Empire Russe, d'un père professeur de mathématiques et de physique et d'une mère institutrice. Au décès de sa soeur et de sa mère, elle se réfugie dans les études où elle exelle dans toutes les matières, avec la note maximale et obtient son diplôme de fin d'études secondaires avec la médaille d'or en 1883.Elle adhère à la doctrine positiviste d'Auguste Comte, et participe à l'éducation clandestine des masses en réaction à la russification de la société par l'Empire Russe.

.

En novembre 1891, elle part pour Paris, où elle a été acceptée pur y suivre des études en sciences physiques et en mathématiques à la faculé des sciences. En juillet 1893 elle obtient la licence es-sciences physique, major de promotion. Puis un an plus tard la licence es-mathématiques, seconde de promotion. Elle part ensuite pour la Lorraine.

.

Au printemps 1894, elle rencontre Pierre Curie, qu'elle épouse à Seaux le 26 juillet 1895. En 1896 elle est reçue première à l'agrégation de physique. Le 12 décembre 1897 elle donne naissance à sa première fille, Irène.

.

En décembre 1897, elle commence à l'Ecole Supérieure de Physique et de Chimie de la ville de Paris, des travaux de thèse sur l'étude des rayonnements produits par l'Uranium, découverts par Henri Bequerel, encore appelés "rayons uraniques" car on les croyait spécifiques à cet élément. En utilisant les techniques mises au point par son mari, elle ananlyse les rayonnements d'un minerai riche en uranium : la pechblende.

.

En 1989, Pierre laisse de côté les travaux sur la piézoélectricité pour rejoindre son épouse sur son étude sur la radioactivité. Il obtient l'autorisation du directeur de l'Ecole de physique et de chimie d'utiliser un atelier au rez-de-chaussée. Les traitements chimiques sont réalisés dans un hangar, qui se trouve à côté de l'atelier, séparé uniquement par une cour.

.

Dans ce laboratoire de fortune où ils étudient la pechblende, ils découvrent deux nouveaux éléments. Le 18 juillet 1898, Marie Curie annonce la découverte du Polonium, nommé ainsi en référence à son pays d'origine. Le 26 décembre, avec Gustave Bémont, elle annonce la découverte du Radium. Il aura fallut traiter plusieurs tonnes de pechblende pour obtenir moins d'un gramme de cet élément. Ces extractions, faites à parir de tonnes de minerai, sont effectuées dans des conditions difficiles, dans les locaux dépourvus de tout confort. Le chimiste allemand, Wilhelm Ostwald, visitant le lieu de travail de Pierre et Marie Curie déclare : "Ce laboratoire tenait à la fois de l'étable et du hangar à pommes de terre. Si je n'y avais pas vu les appareils de chimie, j'aurais cru que l'on se moquait de moi".

.

 Le 26 novembre 1900, elle devient professeur à l'Ecole Normale Supérieure de jeunes filles de Sèvres. Durant l'année 1903, elle soutient le 25 juin sa thèse sur les sustances radioactives.

.

Le 10 décembre 1903, Marie Curie reçoit avec son mari et Henri Bequerel, le prix Nobel de physique "En reconnaissance de leurs services rendus rendus, par leur recherche commune sue le phénomène des radiations découvert par le professeur Henri Bequerel". Elle est la première femme à recevoir un prix Nobel. Cette année, elle est la première femme lauréate de la Médaille Davy.

L'année suivante elle reçoit la médaille Matteucci et donne naissance le 6 décembre à sa deuxième fille Eve.

.

Le 19avril 1906, Pierre meurt, renversé accidentellement par une voiture à cheval. En  novembre, elle le remplace à son poste de professeur à la Sorbonne et conserve son laboratoire. Elle devient ainsi la première femme à enseigner dans cette université. En 1909, elle est nommée professeur titulaire dans sa chaire de physique générale, pouis de physique générale et radioactivité.

.

Le 10 décembre 1911, elle reçoit son second prix Nobel "En reconnaissance des services pour l'avancement de la chimie par le découverte de nouveaux éléments : le Radium et le Polonium, par l'étude de leur nature et de leurs composés".

.

Elle est la seule femme du congrès Solvary en 1911.

Fin 1909, le professeur Emile Roux, directeur de l'Institut Pasteur, propose la création d'un Institut du Radium dédié à la recherche médicale contre le cancer et à son traitement par radiothérapie. Malgré la notoriété de Maire Curie et de son prix Nobel, il faut attendre 1911 pour que commencent les travaux, subventionnés par Daniel Osiris. L'Institut situé rue d'Ulm, est achevé en 1914, juste avant la première guerre mondiale. Il réunit deux laboratoires aux compétences complémentaires : le laboratoire de physique et de chimie, dirigé par Marie Curie et le laboratoire Pasteur, axé sur la radiothérapie, dirigé par Claudius Regaud.

.

Lorsque la guerre éclate, Marie Curie est mobilisée, tout comme les autres membres de l'Institut de Radium, qui fermera temporairement durant la guerre. Aux côtés d'Antoine Béclère, directeur du service de radilogie des armées, elle participe à la conception de 18 unités chirurgicales mobiles surnommées les "Petites Curies" ayant la particularité de pouvoir se rendre très près des champs de bataille et ainsi de limiter les déplacements des blessés. Elles permettent aussi de prendre des radiographies des malades, opération très utile afin de situer plus précisément l'emplacement des obus de balles et faciliter les chirurgies. A L'institut du Radium, elle forme des aide-radiologistes.

.

En 1916, Marie Curie obtient son permis de conduire et part régulièrement sur le front afin de réaliser des radiographies. Ilrène, âgée de seulement 18 ans, fait de même dans plusieurs hôpitaux de campagne durant toute le guerre.

En 1918, à la fin de la guerre, Marie Curie peut enfin occuper son poste à l'Institut du Radium. Sa fille Irène devient son assistante.

.

Partager cette page

Repost 0
Published by